Dream of Destiny, Le Rêve d'une destinée
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Bienvenue dans une Terre où se mêlent démons, elfes, hommes, anges, hybrides...Bienvenue au coeur même d'une Terre qui garde un lourd secret.
 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anaryon
Phénix Incandescent
Phénix Incandescent
Anaryon


Messages : 80
Date d'inscription : 30/11/2010
Localisation : Dans les cauchemars de Shiroi

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyJeu 3 Fév - 1:50

Il y a des choses qu'il vaut mieux éviter de dire. Des mots qui font des ravages quand ils passent, comme un grand incendie qui brûlerait tout sur son passage. Incendie, ça il y en avait un tout près d'eux. Il commençait à prendre de l'ampleur à cause de ce vent qui avait attisé son coeur. Quant à celui de Taiyô. Il était comment dire ... volcanique. Le sorcier esquissa un grand sourire en passant sa langue sur ses dents blanches et tranchantes, qui hachées les mots comme une guillotine qui s'abattait sur la royauté.

- Moi ? Que nenni mon ami, j'ai toujours fais ce que j'ai voulu. Tu es simplement jaloux que j'ai osé faire ce que toi tu as tout simplement rêvé ou accomplit bien plus tard, quand le succès de ta conquête n'était qu'évident. Mais aujourd'hui une nouvelle fois tes rêves éphémères vont retrouver le lit de l’espérance et s'endormir à tout jamais. Non Taiyô Shiroi en ce jour tu ne mourras pas. Mais tu subiras la défaite et la douleur de voir que de tout ce que tu entreprends, n'en résultera que chaos ...

Les Zombies se firent dépecés, tranchés, glacés, explosés. Mais de part et d'autre de cet endroit maudit, goules, cadavres en putréfaction et autres chose de ce genre grattèrent la croûte terrestre pour en sortir de son ventre, comme un enfant du diable forçant son passage à la vie

- ... parce que je suis ton cauchemar constant. Celui qui chaque jours un peu plus, fera peser le poids de son ombre sur tes épaules.

Et il fallut que Taiyô sorte sa petite plaisanterie du jour. Mais Anaryon n'en avait tellement plus l'habitude, que ce fut amusant de réentendre des absurdités de la part de ce petit chose blanc.

- Je le sais bien mais comme je ne peux me passer de voir ta petite bouille de gamin, je fais abstraction des choses nauséabondes qui s'en dégagent.

Et le vaudou avança à la façon d'un félin entre ses invités comme le disait son "non compère". Ses yeux toujours plus ardant dévoraient l’Hybride. A quoi pensait-il à ce moment présent ? Véritablement de meurtre ? D'envie de blesser ? Ou tout bonnement de lui sauter au cou afin de faire ... on ne sait quoi ...

Enfin pas pour longtemps....

Shiroi n'était pas le seul qui savait apparaître et disparaître à volonté. Comme dit précédemment, les ténèbres étaient aussi ses alliées. Aussitôt il disparu pour réapparaître d'une seul cou contre Taiyô, passant ses bras tout autours de son cou et de nouveaux...

Ces mêmes yeux .... ses mêmes yeux .....

Mais c yeux là n'étaient rien face à la bouche pas si inconnue. En une fraction de second un papillon bat des ailes. En une fraction de seconde il se posa sur le visage de la rose blanche et puis s'en va. La pluie, non pas de météorites, mais de grêle s’abattit sur les plaines, écrasant les crânes les plus "mûrs" de certains de leurs hôtes. Anaryon quant à lui, s'était positionné tout juste derrière Kuro Tsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Tsuki
Lune Noire ~ Admin suprême
Lune Noire ~ Admin suprême
Kuro Tsuki


Messages : 78
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Dans ton CUCU!! (surtout de mon Hackeur <3)

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyJeu 3 Fév - 8:57

Des insectes. Voila ce que représentait Yubel et Calintz pour Kuro Tsuki. De minables petits insectes qui virevoltaient tout autours de lui. Enfin surtout un. L'autre se roulait sur le sol comme la vermine gigotant dans le morceau de chair en putréfaction. A croire qu'il n'y avait pas que les morts-vivants qu'Anaryon avait rameté qui se tortillaient. Aussitôt Yubel fonça sur Kuro Tsuki, toutes griffes dehors. Lui aussi aimait griffer ? Quelle chance, l'Hyrbide rouge avait aussi ce genre d'effets et savait bien s'en servir, surtout sur Taiyô. Aussi, comme un félin, il attendit que le petit oiseau soit à sa portée avant de l'attraper dans ses griffes. Comble du comble, après avoir dé-serrer ses pattes agiles, il mordit l'aile du petit oiseau avec ses crocs acérés avant de le relâcher.

Mais l'oiseau avait de la voix. Assez pour se boucher les oreilles. Sans doute voulait t-il venir en aide à son camarade gisant sur le sol. Mais ceci n'était pas un sort à concentration complète. Kuro Tsuki avait provoqué la combustion spontanée, mais comme pour tout cas naturel, il n'avait plus rien à faire... il aurait pu arrêter ce début de brasier [HJ : Brasier +3] mais il n'en avait simplement pas l'envi, ni la possibilité de se concentrer avec ces cris stridents et désagréable que piaillait la chauve-souris aux formes provocantes. Aussi, afin d'éviter les migraines, Kuro Tsuki lui envoya, un peu à son tour, des petits camarades de jeu.
Les chauves-souris chassent souvent les phalènes. Mais qu'est ce qui traquent ces mammifères ?
De nombreux hiboux surgirent de part et d'autre. Certains de feu, les plus forts, d'autre de ténébres. Ils se ruèrent sur le petit sujet afin de le picorer jusqu'à l'os. Tentant d'arracher avec leur bec et leurs griffes le plus de chair possible.
Revenir en haut Aller en bas
Taiyô Shiroi
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Taiyô Shiroi


Messages : 127
Date d'inscription : 11/10/2010
Localisation : Dans les endroits HOTHOTHOT

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptySam 12 Fév - 0:09

Shiroi gardait son regard poser sur Anaryon. S'il avait pu couper le son pour ne voir que le mouvement de ses lèvres qui pourtant autrefois lui plaisant tant il l'aurait fait...mais il faut croire que le destin aimait bien le pousser jusqu'à ses derniers retranchements. Et bien soit. Puisqu'il n'avait pas le droit de rester de marbre, puisqu'en sa présence, sa façade mauvaise et son regard glacial ne donnait jamais le résultat escompté...alors tant pis.

Ne pas mourir hein? Ne pas se laisser crever dans les entrailles pourrie de la Terre...parce qu'IL était l'ombre du cauchemar qui le suivait où qu'il aille...Shiroi, eut un sourire, qui s'élargit petit à petit, puis il éclata tout simplement d'un grand rire. Un rire déplacé dans ce cadre. Les menaces d’Anaryon et ses mots avaient toujours un fondement...Mais l'hybride n'avait pas pu s'en empêcher.

-Je me demande bien lequel de nous deux est hanté...toi l'ombre qui me cours sans cesse après pour me rappeler un passé bien lointain...ou moi qui ne cherche qu'a te faire retourner en Enfer où tu aurait du rester...

Oui lequel des deux ne pouvait pardonner à l'autre? Peut-être que s'il parvenait à arracher le coeur d'Anaryon aujourd'hui, il aurait enfin la réponse qu'il attendait tant...peut-être ou peut-être pas, Madame la Chance ne semblait pas vraiment suivre ses pas.

-J'ai toujours une passion pour le désordre et le Chaos...ça explique peut-être ta présence ici...

Il aurait bien rajouter un "ordure" ou un joli mot doux rempli d'amour comme "enfoiré d'oiseau de malheur" mais cette fois l'oiseau fut plus rapide à déployer ses ailes.
Ses plumes qui frôlèrent sa joue, alors qu'il entourait son cou de ses bras. Ce n'est pas un repoussant bec noir qui vint picorer son visage, mais des lèvres qu'il ne connaissait que trop bien. Et ce regard, ce regard d'or liquide rempli de milles et un promesses...

Paralyser volontairement ou pas, il ne réagit même pas lorsque Anaryon l'embrassa. Et si un baiser avait le pouvoir de l'emprisonner dans les passé, peut-être qu'il y serait rester.
Mais le voir a coté de l'hybride, fit éclater une chose en lui. Oui, il avait connu Anaryon il a des années de cela, oui il l'avait serrer dans ses bras, corps contre corps, lèvres contre lèvres, yeux dans les yeux...Il se souvenait avec une précision démente la moindre courbe du corps de l'oiseau à cet époque...
Mais comme il l'avait dit, le passé, bien qu'amer, reste et DOIT rester en arrière...il avait briser ses chaînes en même temps que le changement d'Anaryon...

-Écarte toi...de lui...

Les mêmes ombres qui avaient permis au sorcier de s'approcher de son tendre ami l'avait porter à sa rencontre. Saphir battant l'air pour couper les morceaux du sorciers qui s'approchait trop près de Kuro Tsuki.
La grêle qui tombait encore (et oui ça ne fait pas encore 5 tour ><) se transforma en morceau de glace tranchants, qui n'atteignait pas Kuro Tsuki que Shiroi avait protéger d'un bouclier glacé invisible à d'autres que lui. Cela n’épargnait ni Yubel, ni Calintz...
Son point faible...la source même de sa perdition...peut-être, ou peut-être que cet être qu'il aimait tant allait le réduire à Néant, peut-être bien que cette créature infernale a ses cotés depuis tant d'année, et dévoré par une jalousie qui n'avait pas raison d'être, allait le tuer...mais tant pis.

-Fourbe oisillon, vile être de l'enfer...soit l'homme duquel tu as pris l'apparence, et arrête de fuir! Bats-toi sans baiser ni soupir, pour la première de sombre existence!

Un vent glacé balaya la vallée des esprits, causant la douleur et les cri parmi les fantômes vivant là. Les mains de l'hybride deja recouverte de glace n'annonçait rien de bon. Mais il n'allait pas craquer...pas encore. Il voulait ramener au moins un doigt de ce sombre oiseau dans la tombe qu'il occuperait pour l’éternité s'il le devait mourir ici. Les zombies tombèrent comme des mouches. La Terre gelée ne donne plus naissance, les autres furent incapables d'en sorti pour prêter main forte à leur maître.
Revenir en haut Aller en bas
https://dream-of-destiny.forums-actifs.net
Yubel
Serviteur Dévoué
Serviteur Dévoué
Yubel


Messages : 44
Date d'inscription : 21/11/2010
Localisation : Toilettes mixtes

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptySam 12 Fév - 0:29

L'homme rouge était un fauve, un bête démoniaque tout droit sorti de l'enfer. Mais Yubel n'allait pas reculer. Il ne laisserait pas mourir Calintz sans rien faire...
L'attaque de l'Hybride était si lâche...si lâche. Une idée germa dans l'esprit de la chauve souris, tandis qu'il se débattait pour griffer la peau de son ennemi, alors que ce dernier lui lacérait les ailes.

Il finit battre en retraite, pour observer l'homme rouge. Il était fort, plus fort que Yubel il n'y avait pas photo. Mais on dit que les sentiments, pour certains décuple les forces. Il avait appris a utiliser des forces qu'il n'avait jamais été capable de maîtrise dans son monde d’origine.

Le temps de sa réflexion, et tentant d'ignorer avec grande difficulté les cris de son amis, qui souffrait plus bas, Yubel réfléchissait à la vitesse de la lumière. Une marré de hiboux fondit sur lui. Ombre et flammes, quel beau spectacle. La chauve souris, se débattit un peu, puis cessa de se battre, elle hurlait quand les stupides oiseaux arrachait sa chair, mais cette douleur lui était nécessaire. Non pas parce qu'il était maso -même si c'était un peu vrai sur les bords- mais pour une tout autre raison.
Venant à son aide, la glace qui tombait, lui entaillant la peau, amena la dose de dégâts magique dont il avait besoin pour continuer.

-Laisse...Laisse Calintz tranQUILLE!!!

Il poussa un cri tandis que son enveloppe charnelle craquait de toutes part, crachant des jets de flammes qui détruisaient les hiboux trop proche de lui.
L’énorme dragon a deux tête qui le remplaça profitant du léger instant de surprise que sa transformation provoqua, pour saisir à l'épaule l'Hybride rouge, mordant au sang cette dernière. Sa seconde tête gronda, les yeux rivés sur l'hybride blanc, qui était un peu trop près de maître. Elle cracha des flammes noires et or, pour prêter main forte à Anaryon qui pourtant s'en sortait très bien. Il avait promis de l'aider, et sa forme primaire lui permettait d'agir sur deux front, pourquoi s'en priver?

Il lâcha l'hybride rouge en l'envoyer voler un peu plus loin, après lui avoir broyer les os de l'épaule.

"Libère Calintz" disait la voix sourde du dragon dans la tête de l'hybride, puisqu'il ne pouvait parler que de cette manière.

Le dragon ne craignait pas la magie, aucune d'entre elles...il fallait avoir de la force physique pour l'affronter...allez Hybride rouge, debout. Montre donc la force de tes muscles!
Revenir en haut Aller en bas
Anaryon
Phénix Incandescent
Phénix Incandescent
Anaryon


Messages : 80
Date d'inscription : 30/11/2010
Localisation : Dans les cauchemars de Shiroi

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 3:12

Lui courir après ? Quel petit présomptueux. Certes Anaryon avait désiré ardemment revoir afin de contempler le visage de celui qui fut ....

- Tu crois sérieusement que je te cours après pour cela ? Mais non mon bel étalon des neiges. Je ne te cours après que pour une seule raison !

Son regard d'or glissa, tel un soleil entre le feuillage d'arbres sombres. Il le porta sur cette pomme rouge qu'il désirait croquer à pleine dents.

- ... cette raison là .... mais il est vrai que, jouer avec toi me plait alors je ne vois pas pourquoi je m'en priverai !

Puis son regard se mit dans celui de son ... de son quoi au juste ? Peu importe, il s'y remit et son sourire ne fit que s'agrandir, bientôt, il lui ferait même le tour de sa tête.

- Je le savais bien que tu avais toujours eu une passion pour moi mon petit bout ...... viens que je te serre dans mes bras !

A ce moment là, il n'était plus un corbeau. Il n'était plus le sombre oiseau de passage, lâchant dans un battement d'ailes de sombres présages. Non. Il était devenu un cygne. Un beau cygne blanc, délicat, gracieux. Un moment d'éternité durant une fraction de secondes. Mais le cygne joue avec le chasseur et de nouveau il avait fait ce qui pouvait attirer les canons sur lui. La proximité qu'il eut avec le corps de sa convoitise fut telle, que lorsque partit pour éviter la pluie de grêle qui s'abattait. Comme il était énervé le petit Taiyô. Quand il utilisait la glace, c'était un très mauvais présagé rien de bon. Avant de se transformer de nouveau en ombre, d'un énorme flocon vint griffer la joue d'Anaryon en dessous de son œil, a la diagonale. Et lui, il riait. Il riait de voir Taiyô hors de lui comme ça pour de telle futilité. Les sentiments ? A quoi bon... ils ne nous apportent que la faiblesse et la tristesse. Colère et douleur et perte de contrôle. La preuve, il en devenait fou. Il ne voulait plus ni baiser ni soupir, ni tendresse ni rire ? Soit ... accordons lui ça ... où presque ...
Anaryon réapparut de nouveau contre l'Hybride blanc mais pas comme la première fois. Certes son ventre et une partie de son buste était collés contre lui, un bras autours de sa taille ...

- Tu me veux ? Me voila. Au plus profond de ton corps mon cher ....

Son second bras avait enfoncé sa dague athamé dans le ventre de l'Hybride. Il lui enfonça tellement que seul le manche, tenu par une main de fer dépasser. En plus de le blesser avec cette lame de sorcier noir, elle lui aspira petit-à-petit ses facultés élémentaires, ici, son pouvoir sur l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Tsuki
Lune Noire ~ Admin suprême
Lune Noire ~ Admin suprême
Kuro Tsuki


Messages : 78
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Dans ton CUCU!! (surtout de mon Hackeur <3)

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 3:45

Quelque chose n'allait pas. L'espèce de chauve-souris hermaphrodite ne se défendait plus. Elle se faisait déchiqueter par les crocs et serres de ses hiboux. Son ami finissait de cuire sur le sol, qu'attendait-il ? Un morceau de chiche-kebab ? Mais une voix venu des profondeurs de sa colère lui signala bien que non.

-Laisse...Laisse Calintz tranQUILLE!!!

Suivit d'une scène qui ne relevé par de la plus grande beauté. Sa chair craquant de partout.... on aurait pu associer cela à la transformation de la chrysalide en papillon mais non ... c'était moche ... vraiment laid .... voila surement POURQUOI cet abruti d'Anaryon visait Taiyô !!! Yubel était si moche en seconde version que ... Rha mais ce n'était pas le moment d'être jaloux ... quoi que ... il vit le petit baiser posé sur Taiyô et cela lui fit prendre toute sa concentration. Il blêmit , la bouche à semi-ouverte. Il ne vit même pas ses hiboux disparaitre, il ne sentit qu'une chose. Quand Yubel lui attrapa l'épaule pour la déchirer. Mais même là, l'Hybride ne réagit pas. Il avait l'habitude des actes pervers de son ami (bien qu'il lui faisait des crises quand même) mais là c'était différent. Il n'entendait pas ce qu'ils se disaient mais il vit cette scène, il vit l'attitude de l'Hyrbide Blanc et cela brisa quelque chose en lui. Sans plus attendre, le dragon à deux têtes l'envoya en l'air et il se réceptionna mal, son visage et son bras droit griffés contre le sol. Un bourdonnement se fit entendre dans sa tête. Mais ce n'était qu'un bruit sourd. Il se redressa, un peu incliné vers le bas, comme un ivrogne perdant l'équilibre. C'était comme si tout s'écrouler autours de lui. Il se sentait vraiment dans les profondeurs du chaos. Quand il leva la tête, il vit de nouveau Anaryon serrait dans ses bras Taiyô, mais ne pouvait voir la dague enfoncée dans le corps de son ami. Aussi il détourna le regard, comme un grand écœurement. Il ne calcula même plus le dragon ni l'imbécile carbonisé sur le sol. Le feu avait cessé de le consommer tout seul. De toute façon il ne pouvait rien y faire. Et lui, que pouvait-il faire maintenant dans ce lieux.
Aussi se retourna t-il, tournant le dos à ses ennemis et à lui... lui ... comment devait-il l'appeler maintenant ? Ennemi ? Rival ? Monstre ? Que reste t-il quand ces ténèbres que l'on croyait avoir comme amies nous engloutissent au détour d'un chemin ?
Revenir en haut Aller en bas
Taiyô Shiroi
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Taiyô Shiroi


Messages : 127
Date d'inscription : 11/10/2010
Localisation : Dans les endroits HOTHOTHOT

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 7:54

Et l'hybride blanc pour le coup, ne voulait pas savoir pour quelle raison il lui courait après. Mais Anaryon, gentil et tout heureux le lui dit quand même. Désignant Kuro Tsuki d'un geste. Non..Non...c'était un cauchemar n'est-ce pas? Sa mère l'avait-elle maudit à sa point a lui donnant la vie? Il préférait mourir plutôt que de laisser son ami partir avec ce corbeau de malheur! Mais avait-il seulement le choix ou bien était-ce deja prévu à l'avance? Non il il n'y avait personne qui écrivait le destin, ici chacun traçait le sien, et Anaryon n'était pas dans l'avenir que désirait Shiroi...il n'y était plus pour être plus précis.

-Tu peux rêver...je ne reviendrais dans tes bras que pour y enfoncer mon épée!

Chacune de leurs phrases pouvait être prise a double sens, allez savoir si c'était fait exprès, mais les deux êtes qui se battait autant avec les mots qu'avec les sorts, ici ne pouvaient pas répondre, c'était des paroles dites en suivant l'instinct.
Un instinct, mais de survie pour Shiroi, qui se jeta dans les bras de son ennemis, sans même plus se rappeler, de la présence des armes du sorcier, qui avait déjà failli avoir sa peau par une fois dans le canyon de cet autre monde. Il ne s'en souvient que trop tard, Anaryon le serrait deja contre lui, d'un bras autour de sa taille, son visage si près du sien, tandis que l'autre enfonçait dans ses entrailles cette dague dangereuse.

Un hoquet de surprise, puis un frisson glacé le traversa.

-Espèce de salaud... lâcha-t-il en serrant les dents.

Sa main se posa sur celle du corbeau, pour tenter de retirer la lame de son corps, mais ce dernier n'avait pas l'intention de le laisser filer. Le devant de sa tunique se colorait deja de rouge, tandis qu'il sentait qu'on lui extirpait sa magie. Et cela était extrêmement désagréable...Il ne jeta pas un regard en arrière, s'il l'avait fait il aurait lu le dégoût sur le visage de Kuro...
La glace sur le sol se mit à fondre, puis disparu, en même temps que la grêle cessa de tomber et que les cristaux dans ses cheveux fondaient puis disparaissait totalement.

Lui avait placé son épée contre son ennemi, et un geste de travers, il a lui enfonçait de coté a travers les côtes.

-Tu ne me survivra pas, espèce d'enfoiré...c'est une promesse que je te fait et que je compte bien tenir...

Avant qu'il n'aspire toute son pouvoir, il utilisa l'es ombre pour retira la lame de son corps et la planter dans le bras d'Anaryon lui l’empêchait de bouger. Elle ne lui ferait rien à lui, puisqu'il en était l'heureux propriétaire...mais au moins, il était un peu tranquille. Reculant en laissant son épée sur le flanc du sorcier, il plaquait une main sur la tache rouge qui s'étendait doucement sur ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
https://dream-of-destiny.forums-actifs.net
Yubel
Serviteur Dévoué
Serviteur Dévoué
Yubel


Messages : 44
Date d'inscription : 21/11/2010
Localisation : Toilettes mixtes

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 8:55

Le dragon qu'il était devenu avait envoyé valser le grand rouge. Ce dernier ne dit rien, c'est à peine s'il l'avait vu venir, et pourtant, lorsqu'il se releva, il ne le regarda même pas. Les yeux posé sur son maître et l'autre hybride, il semblait dégoûté. Mais Yubel n'avait pas la même façon de voir les choses sous cette forme. Il était près a l'attaquer de nouveau, déploiement ses immenses ailes au reflets bordeaux. Mais l'hybride rouge leur tourna le dos, autant à lui qu'à Anaryon, le regard poser sur la brumes qui abritait les esprits.

Yubel sentit le sol fondre sous ses pied, laissant des flaques d'eau. Puis il remarqua que les cris de Calintz avait cessé derrière lui. Il gronda puis se tourna doucement, il n'était plus aussi rapide ni aussi habile sous cette forme. La marque de la souffrance était toujours présente sur le visage de Calintz, mais il avait cesser de bouger et de crier. Ses deux tête se tournèrent vers la bataille entre son maître et l'hybride blanc. Le dragon décolla, et attrapa entre ses serres l'homme blanc avant qu'il n'habite son maître encore plus et s'envola avec lui avant de le lâcher un peu plus loin et de se poser entre les deux. Des flammes noires l'entourèrent, totalement inoffensive, pour lui comme pour les autres, et il repris sa forme de chauve souris.

-Maître est-ce que ça va? demanda-t-il a Anaryon.

La chauve souris se retourna vers le corbeau qui ne semblait en si mauvais état que ça. Il cacha tant bien que mal son inquiétude pour son ami blanc, qui était rester un peu loin. Son absence de mouvement l’inquiétait, mais son maître était blessé, et il ne pouvait pas le laisser se battre comme ça, même si son ennemi, qui peinait à se relever, n'était pas dans un très bel état aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Anaryon
Phénix Incandescent
Phénix Incandescent
Anaryon


Messages : 80
Date d'inscription : 30/11/2010
Localisation : Dans les cauchemars de Shiroi

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 9:27

Le sorcier vaudou le regarda sans sourire, sans expression une fraction de seconde.

- Enfoncer ton épée ? C'est ce que tu fis plus ou moins, dès que tu le pouvais lors de nos rencontres ! Cela change ne change donc rien !

Et puis schlak. Le corps transpercé de Taiyô. Son hoquet de surprise. La petite crispation quand la lame touche un point sensible. Et puis ... un mot doux. Mais cela, Anaryon en avait tellement l'habitude, que cela lui glissait dessus comme de l'eau sur le plumage d'un canard.

- "Espèce de salaud" ? Tu dis des bêtises ... ne voulais-tu pas de ma proximité au combat et non pas que je "fuis" ? Tu m'as voulu, je suis là. Tu ne croyais tout de même pas avoir de nouveau mes faveurs alors que tu aurais fais de même ?

Et il ne se fit pas prier. Une vive douleur perça littéralement son corps. Saphir .... comment avait-il pu l'oublier celle-là ? Surement de la même façon que Taiyô avait oublié Athamé. Ce fut au tour de Anaryon de hoqueter. Ceci tacha le visage si blanc de Taiyô, comme une rose opaline tâchée par des gouttelettes de rosée sanglantes. Ses yeux se relevèrent sur le visage de son attaquant et ne dit que quatre mots.

- Souviens toi de Maeve.

Il ricana tout en continuant à expulser du sang sur l'Hybride qui perdait abondamment du sien par l'abdomen.

- Tu es le roi des promesses que tu ne tiens pas ... alors une de plus ....

Un deuxième coup. Plus moindre mais néanmoins présent. Celle de sa propre arme dans son bras. Il recula, en titubant. L'arme de Taiyô dans le corps. Yubel arriva par la même occasion. Mais Anaryon n'avait pas suffisament de souffle et il devait calculer le nombre de ses mots prononcés parce que le temps était précieux.

- Je reviens de suite mon petit lapin blanc ... cette fois je vais t'enterrer dans ton trou.

Et cette fois, les flammes consummérent non pas Calintz mais Anaryon, le réduisant en cendres à grande vitesse. Si le jeune sorcier ne revenait pas au bout de quelques petites minutes, Taiyô aurait enfin gagner sa partie.
Revenir en haut Aller en bas
Calintz
Chef des Larmes de Sang
Chef des Larmes de Sang
Calintz


Messages : 33
Date d'inscription : 01/12/2010
Localisation : Sur une collines, caressé par les rayon du Soleil Levant

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 9:37

Brûlé vif.
Que restait-il du Calintz que Kévin, Yubel et d'autres avaient connu ?
Ses habits, ses cheveux, sa chair avait été consumé de par et d'autre, nous dévoilant un triste spectacle de bout de viande carbonisée et noircit. Seule son épée et les objets en métal qu'il portait habituellement n'avait pas fondu, mais c'étaient incrustés dans sa chair à cause des flammes, de la température changeante et de l'état de lambeau de la chair du garçon.
La douleur fut si grande, que son esprit, afin de le "protéger" l'avait plongé dans un coma, rendu plus profond encore, à cause de ses blessures.
A ce niveau là, Calintz n'était plus qu'une loque, à peine consciente de son état actuel.
Alors Calintz ? Avais-tu raison quand tu pensais que la nature t'envoyait des signes pour te prouver que tu devais bien te trouver ici ? Où bien cela n'était juste qu'un jeu, une ironie de sa part ?
Ceci, il ne pourrait le décider seul.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Tsuki
Lune Noire ~ Admin suprême
Lune Noire ~ Admin suprême
Kuro Tsuki


Messages : 78
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Dans ton CUCU!! (surtout de mon Hackeur <3)

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 9:47

Il y avait peut-être un parallélisme dans cette bataille. D'un côté Anaryon et Calintz de l'autre Taiyô Shiroi et Kuro Tsuki. Les deux premiers se battaient et savaient pourquoi. Les deux autres n'en avaient pas la moindre idée et étaient perdus. D'une façon différente certes, mais perdu. Ils étaient plongés dans le noir. L'obscurité. Et si pour Calintz, cette obscurité n'avait jamais était une amie, un lieu reposant, pour Kuro Tsuki, c'était la première fois qu'elle lui était désagréable.
Sans se retourner, il emboita le pas se tenant la tête dans ses mains. Ses griffes lui blessèrent d'ailleurs les joues et les tempes.

- Comment tu as pu me faire ça à moi ........

Il se doutait de certaines choses auparavant. Dans le canyon ... ici ... il ne pouvait se doutait de quoi ... mais il savait que son ami avait des secrets qu'il ne souhaitait pas lui partager. Et cela le dérangeait.

- ........ moi qui t'ai tout confié ...... tout dis .......... tout donné ......

L'herbe commença à roussir sous ses pas. La jalousie. Elle était le top 7 des péchés du diable. LE monde en est remplit et chaque personne l'a ressenti une fois au moins dans sa vie. La jalousie .... elle nous dévore et nous lacère de l'intérieur. Comme la vermine. Comme un parasite.
Revenir en haut Aller en bas
Taiyô Shiroi
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Taiyô Shiroi


Messages : 127
Date d'inscription : 11/10/2010
Localisation : Dans les endroits HOTHOTHOT

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 11:07

L'hybride blanc aurait bien voulu lui cracher à la figure, juste histoire qu'il arrête de dire des âneries, mais il n'en avait pas la force. Le moindre mouvement pourrait lui être fatal. Deja que le sorcier lui avait sans doute transpercer un des organes, pour ne pas dire plusieurs...ne pas aggraver son cas...

-Je te l'ai dis c'est du passé...ce que j'ai éprouvé pour toi, peu importe combien je t'ai aimé, sombre idiot, aujourd'hui tout cela n'existe plus...je ne pourrais pas vivre, tant que tu survivra...

Maeve? Il ignorait de quoi parlait le sorcier, mais il plaça le nom ou le mot dans un coin de son esprit. Sa guerre était loin d'être finie...
Et le dragon l'attrapa pour l'envoyer plus loin, lui arrachant un cri. Le choc contre le sol lui coupa le souffle, accélérant sa perte de sang, malgré sa main plaqué contre son ventre pour stopper les saignement. Il eut un sourire amer.

-Je les aurait tenue, si cette fois tu n'avait pas été aussi idiote murmura-t-il pour lui même.

-Il y a longtemps, on aurait pu jouer cette scène...mais tu n'a plus ta place dans ce rôle corbeau noir...

Mais une étincelle attira son regard. Il ouvrit les yeux un peu plus grand en le voyant se consumer. Il se redressa un genoux, ou plutôt a quatre pattes, le regardant se consumer puis disparaître.

-Non ne reviens pas...il faut que cela finisse.

"comment tu as pu me faire ça à moi"

Shiroi releva un peu la tête, et la tourna vers son ami. L'herbe était roussi à ses pieds. Pourquoi donc semblait-il bouillir de rage...ou d'autre chose. A quelle mensonges avait-il cru? Anaryon avait-il encore réussi a distiller du poison dans son esprit deja dévoré par la jalousie?

-Kuro...

"moi qui t'ai tout confié...tout dis...tout donné..."

Shiroi n'avait pas la force de se relever et d'aller jusqu'à lui. Sinon il l'aurait fait. Prêt à endurer n'importe quelle blessure venant de son tendre ami en rouge. Mais qu'avait-il encore fait...ou dis? Ou était-ce justement ce qu'il n'avait jamais eu le courage de lui dire, de peur d'attiser encore plus les flammes de la jalousie qui rongeait Kuro Tsuki?
Il se lacérait les joues. Il allait se faire mal.
Shiroi tenta de se relever, mais il retomba à genoux, sa tête lui semblait horriblement lourde. Il perdait beaucoup trop de sang.
Il posa son regard sur Kuro, autant qu'il le pouvait, il était pitoyable...parce qu'il l'avait toujours été. Ainsi c'est comme ça qu'il allait le lui dire...

-Aurais-tu seulement accepté que je te dise que j'avais aimé cet homme, lorsqu'il était encore une corneille?

~Tu ne m'aurais jamais cru, même si je t'avais que tout était fini...~

Finalement...il valait peut-être mieux qu'il finisse ici, et qu'Anaryon gagne la partie, la bataille...il secoua faiblement la tête. La sueur perlait déjà a son front. Il ne tiendrait pas tête à son ami, et il ne pourrait même pas se geler...Anaryon lui avait voler se pouvoir...Et tant qu'il n'était pas sur qu'il soit mort, il ne retrouverait pas la totalité de son pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
https://dream-of-destiny.forums-actifs.net
Yubel
Serviteur Dévoué
Serviteur Dévoué
Yubel


Messages : 44
Date d'inscription : 21/11/2010
Localisation : Toilettes mixtes

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 11:07

Une sonnette d'alarme tinta dans son esprit. Il ouvrit de grand yeux lorsque Anaryon prit feu. Il tendis la main pour attraper celle de son maître, les yeux écarquillé, le coeur serré, mais le feu le repoussa.

-Non...NON!

Il ne resta bientôt qu'un carré d'herbe noircie et un tas de cendre. La chauve souris, poussa un cri, une main crispé sur sa poitrine. Le lien qui le reliait à Anaryon, ce lien même qu'il avait scellé d'un baiser un peu plus tôt se brisa, le laissant étrangement vide, mais avec une plaie bien présente et une douleur cuisante. Certes son maître avait cette capacité de revenir d'entre les morts, mais Yubel lui, avait échoué à sa mission, il n'avait pas pu empêcher son maître de mourir.

C'est mécaniquement qu'il se leva, ignorant les deux autres, pour s'agenouiller près de Calintz. Ce que virent ses yeux, finit de l'achever.

-Calintz...Calintz...

Il posa ses mains sur le corps de son ami, de son frère, son coeur battait toujours mais si faiblement. C'était l'hécatombe ici...il avait promis de veiller sur Calintz et de protéger Anaryon. L'un était mort, et l'autre flottait entre la vie et la mort.
Il redevint le petit humain au cheveux bleus qu'il était en temps normal, et posa la pierre sur le front du chef des larmes de sang.

"Calintz...Calintz...ne me laisse pas tout seul...s'il te plait..."

Il retenait ses larmes. Le destin n'était que sadisme et torture...
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Tsuki
Lune Noire ~ Admin suprême
Lune Noire ~ Admin suprême
Kuro Tsuki


Messages : 78
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Dans ton CUCU!! (surtout de mon Hackeur <3)

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 11:30

Un grand bruit retentit derrière lui. Il se retourna brusquement, le rouge de son sang se mêlant à celui de ses cheveux. Il vit son compère Hybride dans un bien piteux état. Est-ce que c'était le dragon ? Ou Anaryon ? Peu importe. C'était autant de blessures que ce qu'il lui aurait infligé avec sa haine. On l'avait juste fait pour lui. Pour une fois, il n'aurait pas à se salir les mains.

- ...

Alors qu'il allait entrouvrir les lèvres quelques choses se dégagea de celles de plus en plus blêmes de Taiyô Shiroi. Il avait prononcé les mots qui font mal. Les maux qui blessent comme l'aurait dit Anaryon qui étrangement ne se trouvait plus en ces lieux. C'est vrai. Jadis il avait largement le droit d'aimer quelqu'un. Jamais ils n'avaient fait de pacte ou de lien qui les unissait l'un à l'autre sauf comme compagnon d'infortune. Mais cela blessa Kuro Tsuki qui ne s'était jamais donné à aucune autre personne, dans n'importe quel sens du terme. Il croyait qu'ils seraient toujours l'un pour l'autre. Comme le soleil et la lune. Et pourtant c'était cette dernière qui se baladait entourée d'étoiles. Mais non, il les avait jusque là repoussé, écarté de son chemin. Est-ce que sa trop grande possessivité n'était t-elle pas la cause de son état actuel ... associable, jaloux ....

- ...... tu as raison .... tu pouvais l'aimer ........................................................................

Il tourna la tête d'une façon stressée, raide ou bien d'autres sentiments reflétant son malaise.

- Après tout, je ne suis que ton compère. Nous n'avons qu'un but. Un monde à obscurcir. Ce que tu fais de ton être ne me concerne en rien sauf si cela déteint sur nos plans.

Kuro Tsuki regarda Yubel cette fois et pour la première fois, il ressentit quelque chose face au désespoir de quelqu'un. Il apprit en ce jour, sombre pour lui, la compassion d'un être qui souffrait la perte d'un être cher, que ce fut dans la mort ou dans le coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Anaryon
Phénix Incandescent
Phénix Incandescent
Anaryon


Messages : 80
Date d'inscription : 30/11/2010
Localisation : Dans les cauchemars de Shiroi

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 11:47

- Comme dirait une chanteuse connue .... Je me fous de tes angoisses, ce sont des cris qui me lassent ...

L'atmosphère se fit plus lourde, voir très pesante sur les épaules de toutes les personnes qui se trouvaient ici bas. Une créature, aussi ténébreuse que belle, fixa les deux Hybride. Son corps était entièrement nu, parsemé de quelques méches de ses longs cheveux noirs qui partaient en dégradé vers le rouge sang vers leur bout. Elle avança avec un déhanché ensorcelant et envouteur, pénétrant les deux hommes, de rouge et de blanc, avec ses yeux bleu morpho. Elle tourna sa tête avec la grace d'une danseuse, en direction de Yubel.

- Allons, tu es triste mon petit sujet ? Plus pour moi ou pour ton ami ?

Elle eut un rictus tout en fronçant les sourcils de cette façon si significative.

- Pour ton ami hein ?

La créature de rêve se mit derrière le petit garçon aux cheveux bleus et se colla contre son dos en passant ses bras autour de son poitrail.

- Ne pleure pas quelqu'un qui n'est pas encore mort, tu risques de l'enterrer plus vite que prévu. Cependant si tu es bien gentil. Chaque fois que tu me viendras en aide je t'offrirai un cadeau ... comme ça, je te montre. Tu sais ce que c'est un cadeau hein ? Si ce n'est pas le cas, c'est quelque chose que l'on offre et qui fait plaisir un peu comme ça ....

La jeune femme, tout en restant collée à Yubel, posa sa tête sur son épaule et tendit sa main devant lui, au dessus de Calintz. Puis elle tendit l'autre main qui tenait fermement Athamé. Elle s'ouvrit la paume tout en récitant d'étranges mots. Le sang coula sur le corps inerte de l'homme en blanc. Celui-ci eut un soubresaut. Petit-à-petit, de la chair commença à se reformer à l'endroit où le sang avait coulé, c'est à dire une partie de son "torse".

- Je pense que tu vois où je veux en venir hein !

Elle décoiffa son petit chérubin et se dirigea vers les deux Hybrides.

- .... suis-je distraite .... c'est vrai que les habits ne sont pas comme moi, immortels.

De sa main déjà cicatrisée, elle claqua les doigts et de magnifiques et sensuels habits apparurent. Une robe moulante et décoltée évasive sur une de ses jambes. Sur son cou se trouvait un bijoux magnifique couvert de pierre bleues et rouges.

- Voila qui est mieux. Je pense que maintenant on peut faire les présentation n'est ce pas mon cher Taiyô Shiroi ....

Elle s'approcha de lui et lui caressa du bout de ses doigts parfaitement manucurés le dos du mourant.
Revenir en haut Aller en bas
Yubel
Serviteur Dévoué
Serviteur Dévoué
Yubel


Messages : 44
Date d'inscription : 21/11/2010
Localisation : Toilettes mixtes

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 12:36

Le petit homme tentait d'entrer dans l'esprit de son ami, mais il n'y avait pas assez de ténèbres en lui, a part celle de l'inconscience pour qu'il puisse aller le chercher. Il retenait ses larmes mes c'était dur. Et il ne pouvait pas le soigner, il était un bouclier, il aurait du être à la place de Calintz et mourir à la place d'Anaryon. Il avait échoué doublement dans sa mission.

Aussi lorsqu'une voix de femme s'adressa à lui, il se releva doucement. Il ne lui lui fallu que très peu de temps pour comprendre et associer l'image de cette femme à celle de l'homme qui s'était embrasé sous ses yeux. Il ouvrit des grands yeux, lorsqu'elle se plaça derrière lui. C'était la première femme qu'il avait si près de lui. Il se contenta de pose sa tête sur le bas de la femme magnifique et ténébreuse qui était là.

-Maître! J'ai bien cru que je vous avait perdu!

Le petit monstre ne simulait pas sa joie de le retrouver, malgré se nouveau corps. Il était heureux, et l'était pour de vrai! Il n'avait pas vraiment perdu son maître, il avait...comment dire, changer de forme...comme lui...dans la tête de Yubel c'était comme cela.
Il ne broncha pas alors même qu'elle plaçait la dague qui lui avait ôter la vie au dessus de son ami, parlant une langue étrange et soignant une de ses plaies "comme cadeau".

-J'ai échoué a mon devoir une fois maître, mais ça n'arrivera plus...Je suis votre serviteur, peut-importe à quoi vous ressemblé. Ça fait mal quand vous disparaissez comme ça...

Tant que l'un et l'autre restaient vivant, il ferait n'importe quoi.

-Merci...de le soigner... maître!

Il finit par regarder ce qui se passait ailleurs, tandis qu'elle le laissait avec Calintz, et qu'elle fabriquait des vêtements. Il croisa le regard de Kuro, mais tourna la tête vers Calintz, passant sa petite main bronzée dans les cheveux blancs un peu noircis.

-T'en fais pas Calintz...j'espère que tu n'a pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Taiyô Shiroi
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Taiyô Shiroi


Messages : 127
Date d'inscription : 11/10/2010
Localisation : Dans les endroits HOTHOTHOT

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyVen 18 Fév - 12:37

Et il semblerait bien qu'il ne se soit pas trompé pour une fois. Il serra un peu plus les dents. Cela faisait mal de sentir qu'il perdait Kuro, peu à peu...mais il n'avait rien a dire pour sa défense. A moins qu'on lui fasse un lavage de cerveau, le passé était là, même si pour lui il n'avait plus aucune importance.

-C'est bien pour ça que je ne t'avais jamais rien dit...parce que tu es vraiment important pour moi...que tu y crois ou non...je n'ai jamais menti sur ce point...

Il se contenta de soutenir le regard de son amis. Il ne comptait pas détourner les yeux. Et pourtant, il ne mentait pas en disant que Kuro Tsuki était quelqu'un d'important a ses yeux....mais ça...il pouvait bien le dire...Le soleil avait rencontrer Venus, et cela n'arrive qu'une fois tout les cinquante ans...et il avait fallu que cette venus soit une fille de Lucifer, qu'elle est fait un pacte d'immortalité avec lui.

L'air se fit plus lourd. Deja qu'il avait du mal à respirer, l'air lui brûla complètement les poumons. Il n'eut même pas besoin de voir qui parla, ni même son visage, il ne le connaissait que trop bien.

"Souviens toi de Maeve" avait-il dit avant de disparaître hein. Il comprenait mieux où il voulait en venir. Le salaud, le FOURBE! S'il en avait eu la force, il aurait commencer a creuser sa tombe, pour faire comme un vampire célèbre et s'enterrer jusqu'à ce qu'il juge qu'il soit temps de revenir dans la réalité. Le cauchemar était bien trop réel...

Sa peau devenue aussi blanche que ses cheveux. Il allait mourir par hémorragie. Tu parles d'un maître du monde. Et il venait de tout perdre en peu de temps.

-Tu es assez grande...pour te présenter...toute seule... articula-t-il avec de plus en plus de difficulté.

Il frissonna lorsqu'elle passa ses doigts sur son dos, mais ce n'était pas les frisson que l'on ressent lorsqu'on aime le contact. Ses bras nu, était couvert de chair de poule. Ce contact lui paraissait brûlant, et il faisait mal. Il utilisa le peu de force qui lui restait, pour se téléporter a deux pas à peine de la beauté fatale.

-Mais puisque...tu y tiens...Kuro...voici Maeve...

Puis l'hybride blanc, finit par s’écrouler avec un soupir sur le sol humide. Les yeux posé sur la seule personne qui comptait vraiment à ces yeux maintenant, Kuro. Puis il les ferma, et c'est un cocon d'ombre qui l'enveloppa, pour garder le peu de vie qui lui restait, tandis que le sang coagulé et le tissus collait à la plaie a vif, stoppant l'écoulement du sang.
Revenir en haut Aller en bas
https://dream-of-destiny.forums-actifs.net
Kuro Tsuki
Lune Noire ~ Admin suprême
Lune Noire ~ Admin suprême
Kuro Tsuki


Messages : 78
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Dans ton CUCU!! (surtout de mon Hackeur <3)

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptySam 19 Fév - 7:59

Important pour lui ? Que fallait-il croire ? Est-ce que cela avait-il vraiment une importance maintenant. Lui avait-il caché quelque chose d'aussi important ? Non il ne pensait pas ... enfin, il y avait bien eu sa libération par cet étrange petit garçon, mais ... jamais il n'en était tombé amoureux. Peu à peu son cœur se refermait, sans doute un jour, ne verrait-il plus y pénétrer ce dernier faisceau lumineux qui avait commencé à y faire son nid.

- Important oui. Pour certains points.

Kuro Tsuki savait que, malgré cette grande quantité de pouvoirs qu'il avait perdu lors des deux passages d'un monde à un autre, il était encore fort. Moins, mais la colère qui grondait constamment sous sa chair et dans ses veines pourrait peut-être un jour réveiller de nouvelles capacités. Qui sait. Alors sans doute Taiyô avait-il besoin de cela pour conquérir le monde. Alors soit. Puisqu'il ne pouvait plus le croire pour quoi que ce soit d'autre, autant pensé que, en continuant leur quête de grandeur ils parviendront de nouveau à faire régner le chaos et le désordre. Mais c'était dur. Très dur de penser que jamais plus il ne pourrait se blottir dans ces bras ... ses bras ... qui lui avaient appris la douceur et la sérénité.
C'est alors qu'une étrange créature apparut. Une femme, sombre, d'une grande beauté, ténébreuse fit changer en un battement de ses longs cils l'ambiance glaciale. Elle troubla l'Hybride qui jusqu'à présent n'avait jamais vu la chair à nue d'une femme, en 4000 ans d'existence. Elle parla à Yubel. Elle le connaissait. Était-elle ... non impossible....
Elle s'approcha de Taiyô, mais ceci n'eut pour but que de lui glacer l'échine. Des présentations, Kuro les attendait avec impatience, car il comprenait de moins en moins ce qui se passait devant ses yeux. Apparemment cette femme sortie tout droit d'un songe ou d'un cauchemar mettait mal à l'aise l'Hybride Blanc qui après une réplique assez piquante, se téléporta malgré son état grave et finit par dire un nom. Un nom qui n'était pas inconnu à Kuro Tsuki.

- Maeve .... Tu ... as baptisé la Grande Mer du nom de cette femme .... j'imagine que c'est en hommage à ses yeux bleus charron.

De plus en plus de haine se dégageait de l'Hybride Rouge. Même l'état de plus en plus grave de Taiyô ne parvenait pas à le faire changer d'idée, de sentiments. Son regard transpercé de toute part celle qui osa lui voler ses rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Anaryon
Phénix Incandescent
Phénix Incandescent
Anaryon


Messages : 80
Date d'inscription : 30/11/2010
Localisation : Dans les cauchemars de Shiroi

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptySam 19 Fév - 8:35

Comme il était attendrissant ce petit bout à s'être inquiété pour lui et ... à avoir mal.

- Je ne sais pas si c'est parce que mon taux d'œstrogènes a augmenté mais ... tu es craquant quand tu t'inquiètes.

Elle le serra fortement dans ses bras, toujours de dos et lui embrassa le sommet du crâne.

- Ne t'inquiète pas, je n'ai point l'intention de mourir ici, pas maintenant, ce n'est pas mon heure encore. J'étais contente de voir tes capacités pendant notre petit jeu avec nos hôtes ici présents.

Et le Tata Yoyo. C'est qu'il devenait tout blanc le petit bout, de la pointe de ses cheveux au bout de ses doigts.

- Mais je n'ai jamais dis le contraire mon tendre....

La Anaryon regarda se téléporter à quelques pas à peine d'elle, son cher Hybride blanc et rouge.


- ... mais apparement tu souhaites le faire pour moi.

Puis elle regarda d'une façon arrogante et envoutante Kuro Tsuki. Elle sentait poindre en lui des sentiments de jalousie, de haine et de mépris.

- Sans doute, après tout, ne suis-je pas celle à qui il a accordé son coeur et ses sentiments les plus beaux les plus nobles ? Cependant, pas la peine de trop s'étendre sur qui je suis. Nous nous sommes déjà rencontré toi et moi ............

Elle fit un petit clin d'œil à l'impulsif. Des perles de nacres apparurent entre ses deux pétales de roses pourpres.

- Au beau milieu d'un rêve
[HJ: Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Yubel
Serviteur Dévoué
Serviteur Dévoué
Yubel


Messages : 44
Date d'inscription : 21/11/2010
Localisation : Toilettes mixtes

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyLun 21 Fév - 1:28

Yubel leva les yeux vers son maître...non sa maitresse. Puisque maintenant Anaryon avait changer de sexe il allait devoir l'appeler maîtresse. C'était une nouvelle chose à laquelle il allait devoir s'habituer en plus d'avoir changer de maître il y a peu de temps. Mais venant d'elle, le petit monstre ne put s’empêcher de rougir légèrement. Ce mot là, il le connaissait. Il l'avait appris auprès de Kevin dans le monde qu'il avait quitté il y a peu.

-Merci...maîtresse...

Il senti un point quitter ses frêles épaules lorsque la belle femme dans son dos lui dit qu'elle ne comptait pas mourir ici. Ce n'était pas son heure? Tant mieux, mais n’empêche que le petit monstre avait eu vraiment peur de perdre son tout nouveau maitre. Il baissa la tête vers Calintz, sa main bronzé caressant ses cheveux blancs. Lui aussi, il n'avait pas envie de le perdre. Mais il avait cru avoir perdu les deux. Ce monde n'allait pas lui apporter que des bonnes choses. Pendant un court instant il avait regretter que Calintz soit venu le rejoindre, si c'était pour qu'il souffre autant alors qu'il voulait simplement être avec lui. Mais il chassa cette idée de sa tête.

-Vous n'avez pas le droit de mourir avant moi finit-il par dire.

Il comptait bien remplir sa mission cette fois. Autant pour l'un que pour l'autre.

-Je te sortirais de là Calintz...

Anaryon n'était plus dans son dos. Et il regarda les deux hybrides un peu plus loin. Le blanc semblait mal en point. Le rouge, lui semblait s'enfermer petit à petit. Yubel posa son regard bleu-vert sur Kuro Tsuki. La couleur mise à part, cette impression de solitude qui se dégageait de lui maintenant lui rappelait l'être qu'il avait été jusqu'au monde précèdent. Faire les choses qui devait être faite, se laisse commander et obéir...être un être qui écoute mais qui ne croit à rien.
Perdre ça fait toujours mal, puis c'est remplacer par le vide. Il se surprit a penser qu'il espérait pour cet homme rouge que les choses aillent mieux...mais pas trop ;(HJ: oh le salaud, ce petit monstre!] parce qu'il avait fait mal à son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Taiyô Shiroi
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Taiyô Shiroi


Messages : 127
Date d'inscription : 11/10/2010
Localisation : Dans les endroits HOTHOTHOT

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyLun 21 Fév - 1:29

Comment lui faire comprendre que Kuro Tsuki était vraiment important à ses yeux, en dehors de la puissance magique qu'il possédait? Cela allait être difficile, mais peut-être qu'il pourrait y arriver.

-Beaucoup plus de points que tu ne semble le croire...

Shiroi eut un léger sourire. Il pensa dura un court instant, qu'il n'allait plus être utile à grand chose. En plus du changement de monde qui lui avait pompé pas mal de pouvoirs, voilà qu'Anaryon lui volait la source même se sa puissance dévastatrice. Au moins Kuro n'aurait plus besoin d'être sans cesse derrière lui, si jamais il s’énervait. Même sa colère ne serait plus à craindre...un boulet...il ne serrait qu'un boulet encore plus lourd au pied de son ami, qui venait de se transformer en un simple collègue de domination du monde.

- C'est surtout parce que c'est dans cette satané mer que j'ai jeté son corps après l'avoir tué...il n'y a pas d'hommage la-dedans.

En attendant l'hybride blanc sombrait peu à peu dans le noir de l'inconscience. Ce qui se passait autour de lui n'avait plus beaucoup d'importance. Peut-être qu'il allait mourir...peut-être pas. Les ténèbres ne semblait pas vouloir le laisser mourir, séchant le sang sur le plaie pour l’empêcher de couler un peu plus. Son sang démoniaque à l’œuvre, réparer ses cellule à une vitesse fulgurante...trop lente pour qu'il ne laisse aucune trace, trop lente pour qu'il ne sombre pas dans l'inconscience...
Dans le noir de son esprit, l'hybride cherchait comment réparer tout ce qui c'était briser en si peu de temps. Anaryon...non Maeve avait fait voler en éclat ce qui c'était battu sur une confiance mutuelle datant de long millénaires...Et Anaryon connaissait Kuro...cet enfant qui l'avait aidé...depuis quand Shiroi se doutait-il de ça? A moins que la mère infernale de Kuro ne soit en fait la forme féminine d'Anaryon...Non la c'était l'inconscience qui lui jouait de drôle de tour...c'était tout bonnement impossible.

Combien de temps est-ce que les deux se regardèrent? Combien de temps il resta dans l'ombre...il ne sait pas. Mais lorsqu'il reprit ses esprit, il ouvrit les yeux mais ne fit rien qui puisse attiré sur lui l'attention des deux.

« Au beau milieu d'un rêve »

Tu parles d'un rêve...si Anaryon était là, cela ne pouvait être qu'un cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
https://dream-of-destiny.forums-actifs.net
Kuro Tsuki
Lune Noire ~ Admin suprême
Lune Noire ~ Admin suprême
Kuro Tsuki


Messages : 78
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Dans ton CUCU!! (surtout de mon Hackeur <3)

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyLun 21 Fév - 11:15

Des nausées prirent Kuro Tsuki. Tout ce qui se passaient, s déroulaient devant ses yeux le dégoutaient. Il savait bien que c'était dans des moments pareils qu'ils devaient se serrer les coudes mais tout ceci portait un gros coup de poignard dans son dos ou ce que l'on appelait "cœur". Pourquoi cela ne pouvait-il pas se passer comme Yubel et Calintz. L'un obéissait à son maître aveuglément mais il parvenait à se montrer fidèle à son ami. Il ne doutait pas lui.
Pourquoi fallait-il qu'il doutait de Taiyô ?
Avec tout ce qu'ils avaient vécus, partageaient, fait ....

Ah oui bien sûr ...
La jalousie.
Elle s'écoulait dans les veines de Kuro Tsuki, comme un serpent malsain et mauvais qui lui rongeait son cœur petit-à-petit. Comment faisait Yubel pour au contraire, partir des ténèbres et aimer la vie et ses joies, et ses peines ????
Sans doute l'Hybride Rouge était faible. Trop faible
. Mettait-il leur plan de conquête à rude épreuve. Non, il ne voulait pas être celui par qui tout se finirait. Peu importe l'évolution de leur relation. Ce monde serait leur.


- Elle a toute fois l'honneur de porter le nom de ta petite copine ... l'eau du ruisseau va dans la mer n'est-ce pas ? Mais je ne peux comprendre ça, je ne suis que "le feu".

Et puis, la femme s'adressa à lui. Elle finit par lui être familière également. Qui pouvait-elle être ??? Non ... il peut prendre plusieurs apparences ? Elle est lui ? Non..... impossible !!!!!!!!
Ses souvenirs s'emmêlèrent dans son esprit. Pouvait-il à la fois haïr et apprécier celui ou celle qui lui avait rendu sa vie toute en lui prenant un bout ? Était-ce le prix à payer pour sa liberté ?
Revenir en haut Aller en bas
Anaryon
Phénix Incandescent
Phénix Incandescent
Anaryon


Messages : 80
Date d'inscription : 30/11/2010
Localisation : Dans les cauchemars de Shiroi

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyLun 21 Fév - 11:16

Comme il était touchant le petit monstre. C'est qu'il
tenait à bien faire son travail. Quel bon élément il faisait. N'était-il pas
tendre à rosir ainsi ? Sans doute n'avait-il jamais été aussi proche d'une
femme qu'en cet instant précis.


- Ne t'inquiète pas et puis, je tiens trop à toi pour
que tu quittes ce monde avant moi. On partira donc ensemble hein comme ça pas
de jaloux.


Mais Anaryon n'avait aucune envi de partir une fois encore, loin de ce
monde, que ce soit par la magie ou la mort. Certes le sorcier vaudou savait
qu'il était sur le tranchant d'une épée parfois capricieuse et que, s'Il le
voulait, Il pouvait le ramener à ses côtés en un claquement de doigts,
cependant ... ses pouvoirs, ses capacités, sa jugeote, lui permirent de Lui
offrir tellement d'âme qu'Il était satisfait de son petit sujet. Mais jusqu'à
quand.

Quoi qu'il en soit, il n'y avait pas que les flammes de l'enfer qui
brûlaient ardemment en ce moment présent. Anaryon pouvait presque sentir la
braise recouvrir comme un fin duvet, le corps de l'Hybride Rouge. Quant à son
ami ... on aurait dis qu'il le faisait exprès, mais il lui tendait de si belles
perches.


- Voyons mon ami vas-tu continuer à cacher
éternellement ton passé ? Tu n'avais pas peur jadis. C'est bien pour cette
raison ...


Et la ténébreuse femme se mordit la lèvres inférieures.

- ... que tu m'as bousculé sur cette plage
magnifique, me promettant de m'enfoncer au plus profond de mon corps, jusqu'à
mon âme, cette arme qui fait ta joie. Tu ne mentais pas en ce moment là. Tu
l'as enfoncé dans mon corps jusqu'à l'extase. Je crois que les vagues se
rappellent encore de la courbe de nos corps ....


Elle regarda d'un air lubrique Kuro Tsuki.

- ... et les rochers tes cris orgasmiques.

Comme il était perturbé le pourpre démon. Il en avait assez d'entendre
tout cela, mais il ne pouvait se résoudre à partir de ce lieux. Elle le
connaissait ça c'était certain, mais c'était leur petit secret à eux deux.


- Ce fut une nuit inoubliable n'est-ce pas mon ami
....
Revenir en haut Aller en bas
Yubel
Serviteur Dévoué
Serviteur Dévoué
Yubel


Messages : 44
Date d'inscription : 21/11/2010
Localisation : Toilettes mixtes

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyJeu 31 Mar - 11:30

Yubel ne trahirait pas son maître jamais. Et si c'était sa force que de le servir jusqu'à ce que mort s'en suive il le ferait. Si obéir encore plus aveuglement peu importe le mal qui filtrait à travers les lèvres de sa maitresse, pouvait sortir Calintz de la douleur dans laquelle il était plongé à cause de lui. Oui le petit monstre croyait que l'état de Calintz était sa faute, il ne savait rien de ce qui c'était passé entre les hybrides et son ami aux cheveux de neige, il ne pouvait que constater. Et cette constatation le remplissait de regrets.
Mais il ne montrait sur son visage, gardant ses bras autour de Calintz, tandis que ses yeux suivait les moindres gestes des trois êtres réunit un peu plus loin, que ses oreilles entendait des choses qu'il n'aurait sans doute pas du entendre. Etait-il jaloux ? Non...enfin si un peu. Son maître n'appartenait qu'à lui, mais il n'avait pas le droit d’interférer dans ses affaires, sauf si elle le lui demandait, ou qu'elle avait besoin de son aide.

-Si tel est vôtre désir maître, je ferais en sorte qu'il se réalise.

Mais le petit monstre non plus ne voulait pas mourir. Il l'avait trop longtemps souhaité alors qu'il était prisonnier. Aujourd'hui, libre, et ayant ce qu'il avait toujours désiré, il ne voulait pas mourir. Mais ce n'était pas lui qui décidait ça. Il ne pouvait tout simplement pas choisir la fin de sa vie. Il posa sa main sur la joue de Calintz, versant une larme, qui roula sur sa propre joue pour s’écraser sur celle de Calintz.

-Pardon Calintz...j'espère que tu ne souffre pas trop...

Du coté des trois ennemis, planait un nuages invisible de doute, de traitrise, de sentiments confus et de secrets. Ne pas avoir de secret, ne jamais mentir, avait parfois du bon. Quand bien même la vérité faisait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Taiyô Shiroi
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Soleil Blanc ~ Admin Suprême
Taiyô Shiroi


Messages : 127
Date d'inscription : 11/10/2010
Localisation : Dans les endroits HOTHOTHOT

Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 EmptyJeu 31 Mar - 11:32

L'hybride blanc était passé du statut à genoux, les yeux fixés sur Anaryon, et sur le nouveau corps qu'il avait adopté, à debout, campé sur ses jambes autant que sa blessure pouvait le lui permettre.
Il inspira aussi fort qu'il le pu, un frisson désagréable courant dans son dos. Lui ne pouvait devenir poussière pour revenir avec un corps sans la moindre marque. C'était bien pour cela qu'il détestait encore plus Anaryon depuis quelques temps.

-Si tu veux croire que c'était mon intention...et bien soit.

Il secoua la tête. Donner le nom de cette femme à une partie du monde qu'il voulait gouverner ? Non...cela aurait voulu dire qu'il acceptait que la mer, qu'il faut craindre comme son ombre dans ce monde, est la moindre parcelle de contrôle sur lui. Ça avait été le cas, mais ça ne l'était plus.

-Puisque de toute façon tu es prête à me pourrir la vie jusqu'au bout et bien fait le. J'ai aimer ton corps, j'ai aimer la femme que tu étais à cette époque la...celle que tu es aujourd'hui...n'est qu'un infâme résidus de ce que j'ai pu aimer chez toi à ce moment là. Pourquoi...voyons voir...peut-être parce que tu étais moins fourbe, peut-être parce que dans le monde où la seule personne qui avait su me comprendre restait introuvable tu as su me tendre la main...les raison aujourd'hui je m'en moque.

Il posa son regard d'un bleu brillant sur lui.

-S'il fallait que je t'arrache le coeur de mes propres mains, si cela pouvait me garantir que tu ne reviendrais pas je le ferais.

Il fit un pas, mais la tête lui tourna, alors il décida de ne plus bouger.

-De toute façon peut importe ce que je peux bien dire, mes mots n'ont aucune valeur quand le poison que tu mets dans les tiens est rapide à ce rependre. Raconte donc le moindres détails de ce que l'on a fait sur cette plage je m'en moque...

D'un geste presque rageur, il décolla les vêtements qui s’imprégnaient sur sa plaie. Elle serait plus longue à guérir que les autres. Mais pas autant que celle qui commençait à saigner dans sa poitrine. Serrant la main sur la plaie qu'il avait délibérément fait saigner de nouveau, il poussa un soupir.

-Nôtre place n'est plus ici. En tout cas la mienne n'est plus ici.

Et c'est dans une tunnel de ténèbres qu'il disparu, doucement, et qu'il retourna dans le château de l’éclipse. De toute façon, que pouvait-il bien faire contre une vipère, s'il n'avait pas d'arme pour lui couper la tête ?

[L'hybride blanc est rentré chez lui]
Revenir en haut Aller en bas
https://dream-of-destiny.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé





Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]   Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hurlent les brumes, hurle le temps ... [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mais où suis-je? [Libre]
» Le retour au pays - [Libre]
» Siffler en pillant... [libre]
» un nouvel arrivant [PV Yubel et libre]
» Promenade dans la neige [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream of Destiny, Le Rêve d'une destinée :: La Terre du Destin :: La Vallée des Esprits :: La Plaine des Brumes Hurlantes-
Sauter vers: